Diesel ou essence ? Voici les conseils d’Antoine, du garage Mazzoni

Il n’est pas toujours évident de faire son choix entre un véhicule diesel ou essence. Pourtant, des critères objectifs peuvent être pris en compte pour éviter d’avoir de mauvaises surprises. Antoine Willaime, conseiller commercial du garage Mazzoni, vous livre son avis d’expert sur le sujet.

visu_1_essence_diesel

Diesel ou essence ? Le choix d’un type de véhicule ou d’un autre dépend avant tout de l’usage que vous en faites. Le prix d’achat d’un véhicule diesel est en effet plus élevé que celui d’un véhicule essence. Cela dit, il consomme moins. En outre, le prix de ce carburant est toujours moins élevé à la pompe que l’essence, même si la différence de prix s’est considérablement amenuisée ces derniers mois. Selon Antoine, du garage Mazzoni, il faut donc être attentif à plusieurs éléments avant de faire son choix.

Le kilométrage annuel 
« Les moteurs diesel sont conçus pour rouler beaucoup, explique Antoine. Ainsi, on estime que si vous parcourez moins de 25.000, voire 30.000 km par an, le diesel n’est plus vraiment rentable. En effet, un moteur diesel coûtant en moyenne 1500 à 2000 euros de plus qu’un moteur essence, il faut au moins parcourir 65.000 km pour compenser cette différence de prix, en profitant du coût moins élevé du diesel à la pompe. En outre, si vous roulez moins de 15.000 km par an avec un véhicule diesel, vous vous exposez aussi à des frais d’entretien supplémentaires. »

visu_2_essence_diesel
visu_3_essence_diesel

Vos trajets quotidiens
« En partant d’un calcul plus précis de vos trajets quotidiens, vous éviterez le piège dans lequel tombent beaucoup d’automobilistes : surestimer son kilométrage annuel, estime Antoine. De manière générale, le moteur diesel n’est plus intéressant si vous roulez moins de 50 km par jour. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers des moteurs hybrides ou essence. »

Routes de campagne ou autoroutes ?
Pour notre expert du groupe Mazzoni, le type de routes sur lesquelles vous roulez le plus fréquemment est aussi un critère qui compte dans le choix de votre motorisation. « Si vous faites majoritairement de l’autoroute, le moteur diesel s’impose, indique Antoine Willaime. Par contre, en circulation urbaine, lorsque le véhicule reste à basse vitesse ou est coincé dans les bouchons, le moteur diesel n’atteint jamais sa température idéale de fonctionnement et il peut s’encrasser. C’est notamment le cas du filtre à particules ou de la vanne EGR. Ceci peut, évidemment, entraîner des coûts supplémentaires. »

visu_4_essencediesel

Notez que ces critères sont susceptibles de changer en fonction des décisions politiques. Ainsi, le Tax Shift opéré en 2015 a réduit graduellement la différence de prix entre l’essence et le diesel. Le seuil kilométrique annuel à partir duquel l’achat d’un véhicule diesel est plus intéressant a donc dû être revu à la hausse.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à vos experts du groupe Mazzoni, qui feront le maximum pour vous aiguiller dans votre choix.

Partagez l'info avec vos amis !