Cédric de Cecco répond à nos questions à la veille de son entrée au championnat de Belgique au Spa Rally

Sur le point de prendre le volant de sa ŠKODA Fabia R5 Metior aux côtés de son co-pilote Jérôme Humblet, Cedric De Cecco a répondu à nos questions : les enseignements tirés de la saison passée, sa voiture, ses ambitions pour cette saison,...

Cédric De Cecco

Quels sont les enseignements que tu as tiré de la saison passée ?

Au niveau performances, avec le peu de roulage qu’on a eu l’année passée, on était à chaque fois dans le coup et on a vu qu’on pouvait jouer le podium avec plus de roulages. Pendant l’hiver, il a donc fallu travailler un peu plus au niveau des partenariats pour savoir budgétiser plus de rallyes afin d’augmenter nos chances de viser le podium qui n’est pas loin. C’est ce qu’on a réussi à faire avec mon co-pilote Jérôme Humblet en budgétisant 6 rallyes cette année, au lieu de 3 ou 4 les années précédentes.

Visu_2_dececco

Comment se passe la préparation au Belgian Rally Championship ?

La plus grosse préparation est au niveau budget bien sûr. Parallèlement à ça vient la préparation physique. Sur un week-end, nous parcourons entre 600 et 700 kilomètres dans la voiture entre les spéciales et les liaisons. Avec des suspensions et des sièges baquets aussi durs, nous nous devons d’être bien préparés physiquement notamment en terme de gainage. Pour être le plus performant, je fais du jogging 4 à 5 fois par semaine ainsi que du sport en salle. Cela permet également de ne pas être trop lourd car toutes les voitures ont un poids minimum. Plus tu t’en rapproches (équipage compris), plus tu gagnes du temps dans la spéciale.

Tu remets le couvert avec la Fabia R5 de Metior, c’est ça ?

Tout à fait, cela fait 3 ans qu’on collabore avec Metior et tout se passe au mieux. Ils sont très professionnels et font toujours les choses bien. On reçoit toujours la voiture propre et bien préparée. Le plus important est qu’ils se remettent en question. Ayant travaillé avec beaucoup de teams, certains ne se remettent pas toujours en question. 

Avec Metior, quand il y a un problème, nous pouvons décider ensemble ce qu'il y a de mieux à faire pour être plus performant au prochain rallye. C'est pour nous la meilleure des façons de fonctionner afin d'obtenir ce podium que nous attendons avec impatience.

Quel rallye est-ce que tu préfères ?

 
Les 6 rallyes auxquels nous participons sont tous sympas, ils ont tous leurs particularités. Il y a tout de même des rallyes de coeur. Le Spa Rally évidemment : c’est un peu le rallye à la maison, il passe à 2 kilomètres de mon jardin donc forcément tu as envie de faire quelque chose de bien là-bas. Ensuite on a le rallye du Condroz, un rallye mondialement connu et un des rallyes les plus importants en Belgique. Il compte donc pour toutes ces choses là et au final, il n’est pas loin de la maison non plus. Ce sont donc vraiment les 2 rallyes auxquels tu as envie de performer et faire des belles choses. Il y a aussi l’East Belgian Rally à Saint-Vith qui est un magnifique rallye parfois sous-estimé. C’est un vrai parcours de grand garçon. Il s’agit vraiment d’un tracé que j’apprécie et je me réjouis d’y être fin septembre.

SKODA Fabia R5 Cédric De Cecco

Quelles sont tes ambitions pour cette saison 2020 ?

Les ambitions mesurées, c’est d’essayer de rentrer dans le top 5 au classement des pilotes en fin de championnat. Au niveau des rallyes, c’est bien sûr de décrocher un podium sur les 6 épreuves. L’ambition cachée est évidemment de gagner une des courses car gagner en Belgique prouve que tu es vraiment un bon pilote. Le championnat Belge est un des championnats en Europe, voire au monde (si on prend les championnats asphaltes), où le niveau est le plus élevé. En effet, c’est un des seuls où autant de pilotes se battent pour le championnat. Cette année, nous serons 10 à disputer le championnat belge alors que dans d’autres pays comme la France ou l’Espagne, seuls 3 ou 4 pilotes jouent les 1ères places. Les pilotes pros qui viennent rouler en Belgique sont les premiers à dire que le niveau en  Belgique est hyper élevé.

 

Rendez-vous ce week-end à Spa avec Cédric De Cecco et son co-pilote Jérôme Humblet pour la première spéciale de la saison 2020 !

Partagez l'info avec vos amis !